Enfant de la terre

enfantdelaterre.jpg

Ce jour là avant de partir,

je remercie les arbres centenaires,

ces êtres m’ont tant soutenu pour m’élever…

 

Je me déchausse pour me sentir plus proche de toi,

pieds nus sentir le chatouillis de l’herbe,

marcher, jouer, être mouillée…

Tout va bien jusqu’à ce qu’une passante me dévisage, dévisse son cou, écarquille ses yeux et me fixe tout en marchant…

« Quel crime ai-je donc bien pu commettre ? »

Je feins, un temps, d’être indifférente. Mais intérieurement je reçois son choc.

Il me percute : « Est-ce tant extra-ordinaire d’avoir les pieds nus dans un parc ?  »

 

L’instant d’après,  une équipe d’agents d’entretien apparaît. Je sens les regards et entend leurs rires…

Dans leurs habits d’adultes, combien ont oubliés qu’ils sont aussi des enfants de la terre?

Miae Ka

 

 

 

/Texte publié le 17 mars 2019

/Illustration : photographie Miae Ka

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s